L’amétropie expliquée par votre centre ophtalmologique paris

L’amétropie désigne l’ensemble des troubles de la vue basés sur un mauvais mécanisme de réfraction de l’œil, en opposition à l’emmétropie qui correspond à des yeux en parfaite santé. Pour les sujets atteints, cette anomalie oculaire se traduit par une restriction du champ visuel net. Il s’agit d’un trouble courant : chez les plus de 18 ans, l’amétropie concerne 7 Français sur 10. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, revenons sur le mécanisme de fonctionnement général de l’oeil, puis sur le cas de l’amétropie.

Comment cela marche ?

La cornée et le cristallin font partie des éléments qui constituent les premières couches du globe oculaire. Normalement, les objets observés par l’oeil sont considérés comme des rayons lumineux, qui traversent ces couches pour ensuite se focaliser en une nouvelle image sur le plan de la rétine qui se trouve plus à l’arrière de l’oeil. C’est ainsi que le sujet voit net. En revanche, dans le cas d’un oeil amétrope, il y a un dysfonctionnement dans ce système de réfraction à cause d’une déformation de l’oeil. Il en résulte une mauvaise mise au point de l’image sur le plan rétinien : celle-ci se situe soit trop en avant par rapport à la rétine, soit trop en arrière, ou alors elle apparaît inhomogène, engendrant ainsi un défaut visuel chez le sujet atteint, qui rencontre des difficultés à voir net, de loin ou de près.

Est-ce grave Dr ophtalmo ?

La gravité de cette défaillance visuelle est mesurée en Dioptries (D), avec un signe positif ou négatif selon la déformation de l’oeil et donc le type d’amétropie. Plus le coefficient derrière le signe est grand, plus le degré d’amétropie est important. Enfin, l’amétropie de l’oeil se corrige facilement grâce à des verres de lunettes ou des lentilles de contact adaptées, et peut également être traitée plus radicalement grâce à une intervention chirurgicale de type pose d’implant, opération au laser, etc.