ophtalmo pre saint gervaisOphtalmologue pre saint gervais

A savoir sur vos yeux, par votre ophtalmo pre saint gervais :

A la naissance, le développement fonctionnel de l’oeil n’est pas encore terminé. Un premier examen ophtalmologique s’effectue vers 1 an, âge auquel il est encore possible de prévenir et prendre en charge certains troubles qui, s’ils ne sont pas détectés à temps, risquent de perdurer toute la vie. Par la suite des contrôles sont à prévoir, au minimum à trois et cinq ans.

Les yeux sont quotidiennement confrontés à la pollution et à une quantité croissante de rayons ultra-violets que laisse passer la couche d’ozone. Pour rappel, l’œil et la peau sont les organes les plus sensibles aux attaques radicalaires liées à une exposition prolongée au soleil. Les écrans d’ordinateur, tablettes, téléphones, télévisions et LEDS émettent de la lumière bleue préjudiciable à l’oeil, il faudrait donc essayer d'eviter les utilisations trop longues. Cette lumière bleue se trouve dans tous les éclairages artificiels, excepté les classiques ampoules à incandescence désormais interdites. La seule manière de s’en prémunir serait de porter des verres protecteurs.

On peut régulièrement masser les paupières et ciller pour renouveler le film lacrymal. Il conviendrait également de limiter l’usage des  écrans. Dès les premières sensations de fatigue, quelques exercices de yoga des yeux se révèlent particulièrement bénéfique. A noter que l’alimentation est là aussi essentielle.

Les larmes protectrices:

En plus d’être  un moyen d’exprimer nos émotions positives (joie, rire, émois) ou négatives (chagrin, souffrance), les larmes ont un rôle physiologique important. En effet, elles permettent avant tout de nettoyer et lubrifier les yeux. Produites de manière continue et tout au long de la vie par les glandes lacrymales, elles contribuent à protéger les yeux de tous corps étrangers (poussières, pollens, projection de substance irritante…), du froid, des lumières trop vives, des infections… Ainsi, le bon fonctionnement de la vision repose notamment sur elles.

D’autres facteurs agissent aussi sur la fabrication de larmes (hormones, vieillissement, environnement...). Or, toute modification du film lacrymal peut entraîner une perturbation dans la protection des yeux et provoquer irritations, gênes oculaires avec rougeurs, larmoiements, sensations de brûlure.

N'hésitez pas à nous contacter en cas de besoin.