La presbytie par le centre ophtalmologique du pre saint gervais :

La presbytie est un phénomène naturel de vieillissement de l'oeil, inéluctable, chez tous les individus à partir de 45 ans. La distance de lecture habituelle étant de 30 à 40 cm, le presbyte est d’abord obligé d’allonger les bras pour lire, de chercher un meilleur éclairage, puis de porter en permanence des lunettes.

La presbytie se manifeste par une baisse de vision pour la lecture des petites lettres et quand la lumière est insuffisante (carte routière, menu au restaurant), le sujet prend du recul pour voir l'ordinateur. Plus la pupille est dilatée plus la presbytie se fait sentir. la presbytie apparaît souvent après des vacances quand la lumière devient plus faible (pupille plus dilatée).

La presbytie peut entraîner une fatigue oculaire, des céphalées. Elle progresse assez rapidement jusqu'à 55 ans, ralentit jusqu'à 60 ans puis se stabilise. 
Il existe environ 20 millions de presbytes en France. Elle commence plus tôt dans certaines populations (africains), vers l'âge de 35 ans.

La cause de la presbytie:

La presbytie est due à la diminution naturelle avec l'âge de la capacité d'accommodation du cristallin lors de la lecture. 
Pour voir de près, le cristallin, lentille transparente à l'intérieur de l'oeil, se bombe rapidement sous l'action du muscle ciliaire intra-oculaire, augmentant son pouvoir de réfraction, afin de restituer une image nette quelle que soit la distance : c'est l'accomodation. L'accomodation permet de faire la mise au point selon le même principe que l'autofocus d'un appareil photo.

L'importance de l'accommodation est variable avec l'âge: importante chez l'enfant (14 dioptries à 10 ans) elle baisse progressivement passant à 10 dioptries à 20 ans, 6 dioptries à 36 ans, 4 à 45 ans pour disparaître entre 60 et 70 ans. 
Inéluctablement, le cristallin vieillit avec l'âge et perd de son élasticité, l'action du muscle ciliaire sur ce cristallin plus rigide diminue, le pouvoir d'accomodation diminue. La mise au point pour la lecture et la vision de près ne se fait plus correctement.

La puissance accommodative du cristallin diminuant, l'image d'un objet proche ne peut plus se faire sur la rétine. La distance à laquelle les yeux lisaient avec netteté augmente. D'où l'apparition d'une vision floue à la distance habituelle de lecture.