Explications centre ophtalmologique 93

Orthoptie signifie littéralement "oeil droit". Le domaine majeur de l’orthoptiste est la recherche de l’équilibre entre les deux yeux.

La vision binoculaire c’est le fait de regarder avec les deux yeux en même temps on en distingue 3 stades :

  •     la vision simultanée : les deux yeux reçoivent en même temps une image centrale identique sur chaque macula.
  •     l’union binoculaire : les images identiques de chaque œil sont superposées et fusionnées pour ne faire qu’une seule image.
  •     la vision stéréoscopique : c’est dans le cortex cérébral que ces images fusionnées sont converties pour percevoir le relief (3D).

Il faut se méfier des faux strabismes des nourrissons, souvent dus à une base de nez un peu large (épicanthus).

Mais, lorsque les deux yeux ne regardent pas au même endroit il y a défaut de parallèlisme, on distingue :
Les Phories (déviations intermittentes) :

Quand un oeil est dévié de manière intermittente, la vision binoculaire peut être préservée.

    Exophorie : Déviation vers l’extérieur en vision de loin ou de près (défaut de convergence).
    Esophorie : Déviation vers l’intérieur en vision de loin ou de près (excès de convergence).

Les Tropies (déviations constantes, strabisme) :

Quand un oeil est dévié de manière constante, il louche (strabisme) la vision stéréoscopique normale n’est pas possible.
Si l’angle est très petit, la vision simultanée et la fusion sont la plupart du temps possibles mais la vision stéréoscopique n’est pas présente.
Si l’angle est plus grand, aucun des trois degrés n’est présent. La suppression, la neutralisation de l’image de l’oeil dévié, empêche la vision binoculaire.

Exotropie :


Déviation vers l’extérieur en vision de loin ou de près. (Strabisme divergent)


Esotropie :

Déviation vers l’intérieur en vision de loin ou de près. (Strabisme convergent).
Lorsque l’angle strabique est inesthétique il relève de la chirurgie.

Les orthoptistes de votre centre ophtalmologique sont là pour rechercher les anomalies de l’équilibre et de la coordination oculaire, de la vision du relief, la recherche des troubles du développement oculaire principalement chez les enfants mais aussi chez les adultes. Elles assurent le dépistage et le traitement de l’amblyopie ainsi que la rééducation

Elles aident également les ophtalmologistes dans la mesure de l’acuité visuelle et la réfraction chez les enfants et les adultes. Elles effectuent différents examens complémentaires tels que les champs visuels.
Elles pratiquent les bilans préopératoires avant une chirurgie réfractive. Formées à la basse vision, elles rééduquent les déficients visuels notamment chez les patients atteints de DMLA.